La baie de Phang Nga se situe sur la côte ouest de la Thaïlande, à l'est de Phuket, haut lieu touristique du pays réputé pour ses plages, ses boîtes de nuit et ses fonds sous-marins. D'autres îles du secteur drainent les flux de touristes (Kho Lanta, kho Phi Phi etc), mais malgré cela, il reste de grands espaces peu fréquentés, constituant un terrain de jeu idéal pour le kayak de mer.

carte_thailande

  • Conditions de navigation

Globalement, la baie de Phang Nga est bien protégée, mais plus on descend vers le sud, plus l’influence de l’océan se fait sentir. Dans le Nord du golfe, le vent dominant est de secteur nord-est. Il augmente souvent en journée et il n’est pas rare qu’il s’établisse à 4 ou 5.

Marées : le marnage est de l’ordre de 3,5 m

De nombreux secteurs sont découverts à marée basse notamment vers les mangroves (zone de Krabi).

Courants : Rien de significatif (faible dans le golfe de Krabi : 0,6 km).

Température de l’eau : > 22°

Météo : la meilleure période couvre les 3 premiers mois de l’année. A partir d’avril mai, les pluies sont plus importantes, mais la mousson se fait moins sentir qu’au nord du pays.

  • Logistique

On trouve de tout à Phuket. Nous avons privilégié dès que cela était possible le restaurant qui ne coûte pas cher et fait bosser les habitants qui ont été éprouvés par le Tsunami. Nous n’avons eu aucune surprise de type intestinal, ici beaucoup de gens mangent au restaurant, et surtout dans les coins reculés, c’est la cantine et il y a du débit. En secours du riz et des pates chinoises sont faciles à trouver, des gâteaux secs de quoi tenir quelques jours.

Nous avons fait une cure de fruits/ Ananas, mangues, petites bananes, pastèques et d’autres fruits plus exotiques achetés sur le bord des routes ou dans les ports.

Point de vue alcool, pour l’apéro il est très cher et nous avions fait le plein au duty free en France

Quand cela était possible, nous avons aussi utilisé les bungalows pas toujours faciles à voir venant de

la mer. Pour moins de 10€ on a une petite cabane sous les palmiers avec des sanitaires individuelles, un lit et une moustiquaire. Le bar et le restaurant a minima à une cinquantaine de mètres.

Le problème est la marée qui peut rendre l’accès très compliqué si elle est basse quand on arrive ou on part, car elle se retire parfois sur plusieurs centaines de mètres. A midi, pour juste manger, c’est plus facile à gérer

Nous avions emmené un réchaud à alcool et un réchaud multi combustible et Paddle asia devait s’occuper des carburants. Ils ont oublié l’alcool, nous ont fourni nous supposons du gasoil qui ne brûlait pas bien si bien que nous avons fait du feu tout le long du séjour. Il y a du bois partout

Nous avions emmené des tentes légères dont nous ne montions le plus souvent que la moustiquaire et une couverture polaire qui ne nous a servi que d’oreiller vu la chaleur .

Quelques moustiques présents à la tombée de la nuits, nous avons acheté des répulsifs sur place en grande surface.

  • Biblio et liens :

Carte marine au 1/200 000, Phuket to Kantang

Marées : http://www.phuketgazette.net/tides/

Location de kayaks : de nombreux organismes louent des Sit on top, peu adaptés à de longues navigations. A notre connaissance, seul Paddle Asia peut fournir de véritables kayaks de mer avec le matériel et les conseils qui vont avec. Dave, le responsable de l’agence, a sillonné les côtes de Thaïlande et peut fournir tous les renseignements utiles. Paddle Asia organise également des séjours kayak dans le parc naturel de Khao Sok. Il peut également s’occuper des navettes, réservations d’hôtel à l’arrivée et au départ, de trouver d’autres prestataires de service en fonction des besoins (centre de plongée par exemple).

Paddle Asia : http://www.paddleasia.com/